Route de terre

Publié le par Baron Von Limpzen

Bonjour,

 

Un tutoriel à propos de la réalisation de route de terre. Comme toujours, quelques photos :

 

http://images.travelpod.com/users/modernnomad67/8.1274952765.1_south-russian-steppes.jpg

(http://images.travelpod.com)

 

http://wwwdelivery.superstock.com/WI/223/1566/PreviewComp/SuperStock_1566-535605.jpg

(http://wwwdelivery.superstock.com)

 

Matériel :

 

- Plâtre

- Carton de calendrier ou d'emballage

 

Peinture :

-  Marron (tendant vers le beige)

- Lavis marron (plus foncé que le premier)

 

1e étape : 

Découpez dans le carton un socle de 5cm de largeur (pour du 1/72e, prenez 10cm pour du 1/35e, et environ 7-8 cm pour du 1/56e comme pour les produits de Games Workshop).

La largeur, c'est à volonté. Mais je vous conseil d'en faire de taille différente : des longs, et des courts. Pourquoi ? Car plus il sera court, et plus il faudra en mettre alignés pour obtenir une route. Hors, à, pars si votre travail est hyper-méticuleux, il y aura toujours un petit "trou" entre deux morceaux, ce qui nuira au réalisme. A l'inverse, faire une très longue route vous permettra de ne pas avoir de "trou", mais ce n'est pas très pratique...

 

Photo0163

2e étape :


Texturez le tout en passant une couche de plâtre. Passez bien le plâtre dans le sens de la longueur, on doit voir des "lignes" dans ce sens là. De plus, faites attention à ne pas faire quelque chose de plat : au contraire, si il y a des bosses et des creux, au contraire !

Passez aussi du plâtre sur la tranche du carton, à plus forte raison si vous utilisez du carton d'emballage,; qui a des petites vagues entre les deux épaisseurs de "papier".

 

Pour faire sécher le plâtre, mettez du poids dessus (par exemple, plusieurs pots de peinture), pour que le carton ne se gondole pas trop (le plâtre étant humide). Faites attention à laisser un peu de place pour que l'humidité du plâtre puisse s'évaporer, sinon, cela fera l'effet inverse !

 

Photo0165

 

3e étape :

 

Quand le plâtre est sec, peignez le tout en marron. La couleur est au choix, mais faites un marron qui tend plutôt vers le beige. Pour ma part, ma couleur est celle d'une bombe aérographe.

 

Quand la première couche est sèche, passez un lavis marron foncé dessus, qui mettra en relief les creux et les bosses, pour un rendu plus naturel (un lavis c'est une couleur, marron foncé en l'occurrence, dilué dans beaucoup d'eau. Plus il y a d'eau, plus le lavis sera transparent, moins il y aura d'eau, plus le lavis sera opaque. Trouvez le bon équilibre !). Je ne vous conseil pas d'utiliser des lavis Citadelle (Games Workshop) : cela vous reviendrez à un prix fou au bout du compte...

 

Photo0171

(excusez la photo un peu bleuté..)

 

 

Photo0170

 

Cette technique est modulable à l'infini : vous pouvez faire des intersections, des virage plus ou moins serrée etc...

 

Notez aussi que vous pouvez aussi pendre certains creux avec du marron foncé mélangé avec une pointe de bleu, puis passer une couche de vernis brillant dessus. Cela fera une flaque d'eau.

Passer une couche de vernis irrégulièrement sur votre route donnera aussi une impression de liquide, de boue.

 

Des troupes américaines avancent prudemment le long d'une ferme dans le bocage normand (en 1/72e) :

 

 

Photo0188

 

Publié dans Tutoriaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article